Rechercher
  • Léa Gay - Ostéopathe D.O.

Les positions assise et debout chez les tout-petits : chaque chose en son temps !

Un parent est souvent impatient de voir son bébé se développer, les différentes étapes motrices sont ainsi attendues de pied ferme. Mais chaque chose en son temps !


Mettre un enfant dans une position qu'il n'a pas encore acquis (position assise/debout) seul c'est :


- le mettre en position d'insécurité : assis, le bébé ne saura pas comment se défaire de cette posture de manière sécuritaire, il devra donc se laisser tomber, souvent vers l'arrière, ce qui peut être très dangereux.

- créer des tensions au niveau de son corps : si la position n'a pas été acquise seul, c'est que le corps de l'enfant n'est pas en capacité de la maintenir, vouloir aller trop vite pourra alors créer des contraintes musculaire et articulaire.

- engendrer une perte de confiance en soit et en ses capacités

- créer une dépendance à l'adulte

- créer des frustrations


Une seule exception : la position ventrale. C'est à partir de là que tout le développement moteur se fera (rampé, 4 pattes, position assise...), il faut que l'enfant s'y habitue le plus tôt possible, pour y être de plus en plus à l'aise. Attention cependant, toujours en temps d'éveil, et sous surveillance !

Pour en savoir plus sur la position sur le ventre, lisez l'article suivant :

La position ventrale chez bébé : pourquoi faire ? à partir de quand et combien de temps ?



Alors, laissons nos bébés évoluer à leur rythme !


Léa Gay

Ostéopathe D.O

Spécialisée en périnatalité

Prise de rdv sur doctolib.fr



3 vues0 commentaire